Histoire du clan O Nezu Sou

むかしむかしあるところに。。。Mukashi mukashi aru tokoro ni…

Il était une fois… de petites  Nezu(mi) : Sou (ris) en japonais…   “Oh!” …

Ainsi naquit  le clan “O Nezu Sou”. Ecoutez…

Il était une fois, donc, il y a longtemps, presque 20 ans,  une maman qui, dans la capitale du pays du Soleil Levant où elle venait d’arriver avec ses petits, cousit,  cinq petites souris, grises et brunes… Chacune d’entre elles représentait un membre de sa famille : son CLAN!

Lorsqu’elles furent terminées, toute habillées de tissus japonais et remplies de ouate et de petites billes, cette maman-la réunit ses trois enfants et leur dit: “Les enfants nous allons vivre ici quelques temps, dans ce pays très loin de chez nous et si différent. Mais ne vous inquiétez pas, nous n’y sommes pas perdus. Ces petites souris sont notre Lien, celui qui nous repère, nous signale, nous connecte avec les uns et avec les autres, nous protègera partout où nous irons et nous ramènera chez nous, quoiqu’il arrive, le temps venu. Lorsque vous quitterez la maison elles vous feront sentir que vous n’êtes pas seuls, que nous, votre famille, sommes toujours là, près de vous, avec tous vos bons souvenirs.”

Et quinze années, à Tokyo, ont passé, avec les souris comme témoins, enregistreurs et réceptacle d’émotions et de sentiments…

Puis un jour il y a peu, elles sont réapparues au milieu des cartons à Paris, sur la table du salon. Et c’est alors que la magie se produisit : La benjamine de la famille qui rentrait de l’école aperçut, d’un coup d’oeil de l’entrée de la porte, sa souris, et à son amie, dit en se précipitant pour attraper sa souris :” oh ! regarde Clara, c’est ma souris, je le sais, parce que mon chien Saphir lui a croqué le pied lorsque nous étions à Tokyo” et elle se mit à raconter à son amie, l’histoire de ces souris voyageuses, avec un accent et une émotion merveilleux.

img_1111

C’est à ce moment précis que l’idée  vint à cette maman de se remettre à en produire, pour d’autres familles pour qu’elles découvrent ce Lien. D’abord entièrement cousues à la main. Puis comme la demande grandissait, la maman devenue plus habile, mit en marche sa machine à coudre, pour, plus rapidement, en produire : Aujourd’hui en 4 heures d’un travail assidu , cette maman en réalise une souris, avec son coeur, sa ténacité…pour en faire une petite souris qui crée le Lien, qui fait du bien. … mais cela ne suffit pas, alors…elle s’est mise en quête d’une autre couturière pour l’aider… mais ce n’est pas suffisant …alors, si la demande grandit encore, peut-être constituera-t-elle un atelier, en recrutant d’autres, beaucoup d’autres ouvrières?

Petite souris, petites souris, projet” O Nezu Sou” deviendras-tu un joli conte de Noël qui ferait du bien à tous?

Nous peaufinons, comme vous le constatez, notre storyboard et vous préparons une petite animation pour la fin de l’année…

page1fin

page2fin

Et ici nous vous présentons les familles commandées et leur histoire :

img_3405

La Famille “A.” a choisi, en coton enduit vert Agnès B et yukata (kimono de coton pour l’été )

img_3400

Famille “de V. A.” a choisi la même série, plus nombreuse car incluant enfants et petits enfants. Chaque famille est reconnaissable à son motif de yukata semblable et le vert fait le lien de la famille, du patriarche au petit enfant!

img_3388

La famille “de C.” a choisi un jute brun et un tissu de bandana japonais

Et vous quelle petite souris choisirez-vous? Et pour quelle raison?

Bientôt vous pourrez aussi commander en ligne, celle de votre vie 😉 !! en nous envoyant un message de notre rubrique Contact.

Avertissement : Tout ce qui est vendu dans les boutiques de ce site a été produit dans l’atelier Komakougei par l’artiste, tous les produits sont des créations originales de l’artiste et sont protégées. Aucune copie n’est autorisée sans l’accord explicite de l’artiste, sous peine de poursuites.